Sophrologie

Méthode psychocorporelle créée en 1960 par un médecin Alfonso Caycedo, la sophrologie permet de développer sa conscience par la détente, la respiration et l’écoute de ses ressentis.

Véritable ART DE VIVRE !

Elle s’inspire de techniques occidentales comme l’hypnose, l’autosuggestion, la relaxation progressive, la phénoménologie mais aussi de pratiques orientales tel que le yoga, le bouddhisme tibétain et le zen japonais.

Basée sur la détente musculaire, la respiration contrôlée et la visualisation d’images positives, elle permet d’acquérir une meilleure connaissance de soi pour retrouver du bien-être et ainsi développer son potentiel.

La sophrologie est verbale, non tactilesans musique ni odeur. Elle se pratique en toute autonomie, d’où l’importance de l’entrainement personnel pour progresser.

Attention, un sophrologue n’est ni un médecin, ni un psychologue. Ainsi il ne guérit pas mais accompagne. Il ne fait pas de diagnostic, pas de prescription et ne se substitue donc en aucun cas à la prise en charge des spécialistes de santé.

PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA SOPHROLOGIE :

Action positive car une pensée positive entraîne une réaction positive.
Intégration du schéma corporel par la perception de l’image de soi.
Réalité objective donc sans préjugé ni à priori.
Adaptabilité.
• L’alliance (bienveillance, confiance, confidentialité, non jugement).
Le mot « sophrologie » vient du grec SOS (harmonie) PHREN (esprit, conscience) et LOGOS (étude, science).


POURQUOI  la Sophrologie ?

Longtemps utilisée comme technique thérapeutique dans le milieu médical, elle est à présent également utilisée comme technique de développement personnel dans le cadre de la vie de tous les jours. 

Amélioration du quotidien :

Gestion du stress, détente, respiration, maîtriser émotions et angoisses.
– Sommeil, lâcher-prise, renforcer son énergie,  booster ses performances.
– Développer confiance et estime de soi, stimuler concentration et mémoire.

– Prendre du recul, gestion des conflits, mieux vivre parentalité, retraite…

Préparation mentale à un événement :

– Naissance, intervention chirurgicale.
– Compétition sportive.
– Concours et examens (maintenir la concentration).
– Oraux, spectacle, entretiens… (gérer trac et mémoire)

Traitement médical :

– Accompagner une FIV, un traitement dentaire ou les acouphènes.
– Gérer la douleur mais aussi la convalescence et la rééducation.
– Assister les traitements du cancer, de la fibromyalgie
Le Sophrologue ne se substitue jamais à la prise en charge médicale.

Comportement pathologique :

– Phobies et peurs.
Arrêter de fumer (pour en finir avec le tabac).
Troubles alimentaires (maîtriser son corps et son alimentation pour mincir).

– Addictions (alcool, narcotiques, jeu…), pulsions et dépression.

POUR QUI ?

Enfants (dès 8 ans), adolescents, femmes, hommes, seniors.
Il n’y a de limite ni dans l’âge ni dans la capacité physique car elle s’adapte aux besoins et contraintes de tous.
C’est un formidable outil pour découvrir ses propres ressources, s’épanouir et améliorer ainsi sa qualité de vie…
Donc chacun peut pratiquer la sophrologie en individuel mais aussi en groupe.
OUI, LA SOPHROLOGIE EST BIEN POUR MOI !

• Femme enceinte, être accompagnée avant et après l’accouchement.
 Personne âgée, mieux dormir et stimuler ma mémoire.
Adolescent, rester motivé pour ma scolarité et prendre confiance en moi.
Étudiant, préparer un examen ou un concours.
• Sportif,
être plus performant.

• Artiste, gérer mon trac et ma créativité.



Se pratique en cabinet ou à domicile mais également dans les :

Structures médicales (maternité, clinique, hôpital, centre antidouleur…),
Maisons de retraites, entreprises ou bien clubs sportifs,
Écoles, lycées, centres sociaux, associations,
• Centres de bien-être ou de cure mais également les centres de séjours.

Choisir sa méthode : Sophrologie ou Hypnose ?

La sophrologie demande un peu plus de temps mais elle est profonde, durable et s’inscrit dans le quotidien en toute autonomie. Donc cette technique est à privilégier pour les personnes présentant des somatisations importantes (maux de ventre ou de tête, oppressions, respiration haletante, tensions musculaire…) car elle permet de réintégrer le corps au cœur du bien-être par la détente et la respiration.
L’hypnose s’intéresse à l’inconscient et sera privilégiée pour changer rapidement un comportement (addiction, phobie, peur, manque de confiance, appétit…) ainsi que pour gérer une douleur.